• Lettre n°6

    Lettre n°6

    Le 28 septembre 2015         

              Et un mensonge de plus à rajouter à ta longue liste, dis-donc ! Je ne comprends pas pourquoi je m'étonne à chaque fois. Depuis le temps, je devrais être habituée...

              Ouais, encore une lettre ! Je te fais chier, pas vrai ? Grave. Je te rends dingue ? A fond. Mais t'inquiète, toi aussi tu sais faire tout cela avec moi. Tu me rends complétement folle ! Alors c'est donnant donnant maintenant.

              Tu avais réussi un véritable miracle... Me faire changer... Me faire devenir meilleure... Tu faisais ressortir le bon en moi grâce à ton "amour". Et même si aujourd'hui je sais qu'il n'était pas sincère, qu'il faisait parti de tes pires mensonges, son illusion a quand même réalisé des miracles... Mais pour rien.

              Ouais, pour rien, t'as bien lu. Tes actes m'ont faire revenir à la case départ. Plus loin derrière même. Je ne te remercierai jamais assez putain (c'est du sarcasme évidemment) ! T'es fier de toi hein ? T'as réussi à bien cacher ton jeu à la con, bravo ! Mais tout se sait un jour, et maintenant je le sais ! C'est dommage hein ? Tu pourras toujours crier en faisant genre "Je joue à rien putain !" ou "J'ai jamais menti" - t'as vu comme je t'imite bien ? - parce que si ! Là, dorénavant, je connais toute la vérité. Alors tes mensonges, tu peux te les garder pour toi tout seul ou bien partage-les avec ta super **** qui te sert de copine ! Mens-lui à elle comme à moi si tu veux et temps qu'à faire, fais-lui exactement les mêmes promesses ! Utilise les mêmes messages, les mêmes mots pour l'hypnotiser tu gagneras du temps !

              Aujourd'hui j'ai appris la vérité. Encore une grande claque en pleine gueule. Et j'en ai pleuré. J'en ai pleuré parce que jusque là j'avais refusé de voir tout cela...
              Un ami est venu me trouver pour me parler de cette histoire. Je ne lui en avais pas encore fait peur, alors je me suis confiée. Il m'a dit que ça se voyait que tu te foutais de moi depuis tout ce temps, que tu m'avais prise pour une conne depuis le début. Il m'avait pourtant déjà prévenue plusieurs fois. Il m'avait dit de me méfier, de ne pas m'attacher car ça ne durerait pas... Je ne l'ai jamais écouté car je te croyais sincère sur la nature de tes sentiments envers moi...
              Mais pas aujourd'hui ! Oh non, pas en ce jour ! Aujourd'hui je savais ce que tu m'avais fait quand il m'a parlé, je savais de quoi tu étais capable pour me détruire. Alors j'ai finalement ouvert les yeux. J'ai laissé une vague de vérité m'envahir. Et je me suis mise à pleurer et à crier à m'en abîmer la voix. Il avait raison depuis tout ce temps, depuis le début. Je m'en suis  voulue à mort de t'avoir cru et écouté si longtemps ! T'as joué avec moi et quand t'en as eu marre, t'es allé voir ailleurs ! La voilà la pure et brute vérité ! T'as utilisé une fille folle amoureuse de toi pour te distraire et passer le temps ! Tu m'as utilisée moi ! Et ça, apprendre ça après tout ce que tu m'as fait enduré, apprendre ça de toi après ton énième abandon... C'était la goutte d'eau !

              Tu as détruit ma vie, mon cœur, ma confiance. Tu m'as abandonnée, larguée, quittée, faite souffrir sans aucune pitié ni regrets ! T'as fini par obtenir ce que tu désirais plus que tout ! Et ça, bah ça passe pas ! La rage et la haine que j'éprouve depuis les découvertes de ce jour sont plus grandes que tout ce que tu pourrais imaginer !
              Maintenant j'en suis plus que certaine, jamais je ne te pardonnerai !

              Tu pourras mentir autant que tu veux, prétendre que tu ne voulais pas faire cela, prétendre que tes actes étaient involontaires, t'excuser sans revenir même pendant des années, jamais je ne te pardonnerai !!!

    Et je t'en voudrai jusqu'à mon tout dernier souffle !!!

    Bye,         
    Ton ancienne distraction
             

    Lettre n°6

    Lettre 7 et 8 >>         


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :